Les métiers dans Star Wars : the Old Republic

Une des originalités apportées par Bioware dans son MMORPG Star Wars : the Old Republic est indéniablement la gestion des métiers. L’originalité provoque parfois de l’incompréhension au départ, et il n’est pas toujours des plus simples de choisir ses professions en pleine connaissance de cause.

C’est pourquoi je vais tenter de vous exposer ici un maximum d’informations concernant les 14 professions de l’Ancienne République. Archéologie, cybernétique ou synthétissage n’auront (presque) plus de secrets pour vous !

Tout d’abord, une première chose à prendre en compte est que vous ne verrez jamais, au grand jamais, votre propre personnage se mettre à la tâche d’une réalisation quelconque. Tout au plus, vous pourrez lui demander de détruire (sic) un objet pour en retirer des matières premières et de l’enseignement, comme nous le verrons plus loin. En effet, l’ensemble de vos réalisations d’objets s’effectue par l’intermédiaire total de vos compagnons de route et les métiers sur Star Wars : the Old Republic portent même le nom explicite de compétence d’équipage.

Car en effet, à intervalle régulier lors de vos quêtes de classe, vous rencontrerez divers personnages qui, par la force des choses, se mettront en tête de vous suivre pour vous aider ou pour recouvrir l’éventuelle dette qu’ils auraient envers vous.

Ces personnages, au nombre de 6 au total au niveau maximum, se feront donc un plaisir de réaliser l’ensemble de vos basses besognes et vous proposerons même leurs services pour aller récupérer les matières premières dont vous manqueriez.

Par contre, vous êtes le seul à décider quelles compétences de métier vos compagnons vont développer. Vous pouvez choisir 3 métiers différents. Mais attention, ils ne se valent pas tous et certains sont absolument complémentaires !

On compte 6 métiers qui permettent de réaliser des objets directement équipables, ce sont les métiers principaux et vous ne pourrez en choisir qu’un seul parmi vos 3 choix de compétences disponibles. Vous pourrez donc choisir parmi :

  • l’artifice
  • la biochimie
  • la cybernétique
  • la fabrication d’armes
  • la fabrication d’armures
  • le synthétissage

Les métiers complémentaires sont au nombre de 8 et le choix est complètement libre dans leur sélection. A noter tout de même que ces compétences se répartissent entre des métiers de collecte et des métiers de missions pures.

Les métiers de missions sont assez originales, puisqu’ils ne vous permettent que l’envoi de vos partenaires en missions, sans vous, durant un temps donné pendant lequel vous ne pourrez interagir avec eux, de manière à ce qu’ils reviennent ensuite avec les récompenses qu’ils auront pu récupérer lors de ces missions. La progression dans ces compétences ne s’effectue que par ce mécanisme : plus vos compagnons réaliseront de missions « difficiles » pour leurs niveaux, plus votre compétence se développera.

Les métiers de collecte, quant à eux, vous permettent également d’envoyer vos partenaires en missions de manière à récolter des matières premières et progresser dans votre compétence. Cependant, elles vous permettent également de récupérer ces matières premières tout en vous promenant dans les espaces du jeu. Vous pourrez alors, plus classiquement, récolter le matériau à côté de vous et augmenter votre compétence de cette manière.

Les métiers secondaires sont donc :

  • l’archéologie (collecte)
  • la bioanalyse (collecte)
  • la chasse aux trésors (missions)
  • le commerce illégal (missions)
  • la diplomatie (missions)
  • l’investigation (missions)
  • le piratage (collecte)
  • la récupération (collecte)

Comme je le mentionnais plus haut, ces différents métiers secondaires complètent les compétences d’équipage principales. Tout le jeu consiste donc généralement à d’abord choisir la compétence principale que vous désirez développer et ensuite choisir les métiers secondaires à y adjoindre pour faciliter votre progression. Pour vous aider, voilà le détail des métiers principaux, avec quelques exemples d’objets que vous pourrez créer avec eux.

L’artifice

Cette compétence est axée sur la réalisation d’améliorations pour les sabres laser, d’armures et des équipements pour la main gauche.

Cette compétence est complétée par l’archéologie et la chasse aux trésors.

Quelques exemples de réalisations :

La biochimie

Ce métier permet la création de trousses de soins, de dopants puissants mais éphémères ou des implants et stims fournissant des améliorations plus longues.

Cette compétence est complétée par la bioanalyse et la diplomatie.

Quelques exemples de réalisations :

La cybernétique

Cette compétence d’équipage permet la fabrication d’amélioration d’armures (complétant celles de l’artifice), des grenades ainsi que des améliorations de droïdes et de vaisseaux, ces dernières étant utiles pour les missions spatiales dont je parlerai plus tard.

Cette compétence est complétée par la récupération et le commerce illégal.

Quelques exemples de réalisations :

La fabrication d’armes

La fabrication d’arme permet l’élaboration de presque toutes les armes du jeu, à l’exception des sabres laser et des améliorations d’armes à l’instar de de l’artifice reporté aux armes conventionnelles.

Cette compétence est complétée par la récupération et l’investigation.

Quelques exemples de réalisations :

La fabrication d’armures

Le métier de fabricant d’armures permet la création de tous les éléments d’armure des non-utilisateurs de la Force : bottes, ceintures, brassards, casques, pantalons, torses et gants.

Cette compétence est complétée par la récupération et le commerce illégal.

Quelques exemples de réalisations :

Le synthétissage

Le synthétisseur est en mesure de créer des armures spécifiques aux utilisateurs de la Force. A l’instar du fabricant d’armures : torse, bottes, ceintures, brassards, casques, pantalons et gants.

Cette compétence est complétée par l’archéologie et le commerce illégal.

Quelques exemples de réalisations :

Voilà qui devrait vous aider un minimum pour le choix initial de vos métiers ! D’autres subtilités et originalités seront à présenter, comme l’évolution et la découverte des patrons d’objets. Mais ceci fera l’objet d’au moins un autre article !

Merci pour votre lecture et à la prochaine !

Ce contenu a été publié dans Quêtes et métiers, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.